Festival des musiques sacrées

Réunir, unir et partager. Pour la 5ème année consécutive, le Festival des Musiques Sacrées de Paris fera communier les musiques sacrées des trois confessions chrétienne, juive et musulmane.

Les 6, 9 et 10 mars à Paris

Le 6 mars au Théâtre 13, dès 19h
Musique de chambre avec la violoniste américaine Kelly Hall-Tompkins, créatrice de la Music Kitchen
Food for the soul destinée aux sans-abris. La chanteuse algérienne Meryem Koufi réinterprètera les textes d’Al Halladj, poète soufi du VIIe siècle, sur des compositions hispano-mauresques et chants liturgiques juifs avec Adolphe Attia accompagné du Chœur de la Grande Synagogue de la Victoire sous la direction de Jean-Marc Thoron

Sera également inaugurée l’exposition « Black is toujours beautiful » signée de l’artiste plasticien Mustapha Boutadjine.
Théâtre 13, 30 rue du Chevaleret, Paris 13è

Le 9 mars au Palais du Luxembourg, à 18h
Conférence-débat « L’éducation culturelle : un droit pour tous, une exigence pour notre
République »
 sous la présidence d’honneur de la vice-présidente du Sénat Madame Bariza Khiari
Palais du Luxembourg, salle Gaston Monnerville, 15 rue de Vaugirard, Paris 6è

Le 10 mars à la Salle Gaveau, Soirée de clôture à 20h
Chants liturgiques catholiques avec le Chœur Aria de Paris dirigé par Sylvie Portal.
L’orchestre symphonique Divertimento dirigé par la Chef d’orchestre Zahia Ziouani. Et le grand final avec les artistes marocains Mohammed Bajeddoub, chantre de l’arabo-andalou et le ténor Albert Bouhadana, tous deux accompagnés par l’orchestre Chabab Al Andalous sous la direction d’Amine Debbi, sans compter quelques surprises…
Salle Gaveau, 45 rue La Boétie, Paris 8è