Behja Rahal en concert à l’Ima le 23 mars

Rarement interprète du répertoire arabo-andalou, maîtrisant également l’aroubi et le hawzi, n’aura mis autant de passion dans l’exercice de son art. Pourtant, initialement, Beihdja Rahal, née en 1962 à Alger au sein d’une famille de mélomanes, n’avait pas envisagé de carrière artistique. Le mektoub en décidera autrement pour le plus grand plaisir des mélomanes.