Hommage a Omar Khayam jeudi 28 juin à l’Institut des Cultures d’Islam

En soirée d’ouverture du festival Libertés de l’Insitut des Cultures d’Islam
Jeudi 28 juin à partir de 20h

# Vernissage de l’exposition « Libertés »
# Projection en avant-première de la nouvelle création musicale de Tony Gatlif
Invité d’honneur du festival, Tony Gatlif présente, en avant-première en France, sa dernière création programmée en juin 2012 au Festival des Musiques sacrées de Fès, en hommage à Omar Khayyam.

Né d’un père kabyle et d’une mère gitane, Tony Gatlif passe son enfance à Alger, et rejoint la France durant la Guerre d’Algérie. Manifestement étranger à l’idée d’un rattachement exclusif à une communauté, il se définit lui-même comme méditerranéen, à l’image de la diversité de son univers sonore et cinématographique.Il rend ici hommage à un autre chantre de la liberté, de dix siècles son aîné : l’éminent poète et savant Perse Omar Khayyâm, auteur des Quatrains, qui chante les plaisirs terrestres et l’ivresse mystique.

Du printemps arabe à l’été parisien !

Après la vague d’espoir soulevée par le « printemps arabe », faut-il craindre aujourd’hui un hiver arabe de radicalisme et d’intolérance, d’accroissement des injustices et inégalités ?

Pour tenter de comprendre, ou, à tout le moins d’expliquer les mouvements profonds et complexe qui secouent le monde arabe, il nous a paru important de sortir d’une logique binaire qui voudrait qu’à l’adhésion enthousiaste succède un rejet panique.

Pour y voir plus clair, échanger, dialoguer, nous avons choisi d’accueillir pendant un mois à l’ICI des artistes et des intellectuels vivant, créant et pensant ICI et ailleurs.

Non seulement des personnalités tunisiennes ou égyptiennes comme Myriam Marzouki ou Yousry Nasrallah, mais également d’autres issues plus largement du Maghreb, Moyen Orient ainsi que d’Europe, comme Wassyla Tamzali, Rachid Benzine, Hala Mohammad ou Charles Berling.

ENTRÉE LIBRE
Voir leur programmation