Guettaa Ouarmi de Said Hilmi vendredi 21 septembre au CCA


Guettaa Ouarmi de Said Hilmi vendredi 21 septembre au CCA

Centre Culturel Algérien
171 Rue de la Croix Nivert
75015 Paris

«Quand l’artiste parle de l’artiste» Spectacle en arabe dialectal, en amazigh et en français.

Après sa participation à la cérémonie de clôture en l’hommage à la Kabylie des poètes, organisée en octobre 2011, le comédien saïd Hilmi reviendra le 21 septembre 2012 au Centre Culturel Algérien à Paris pour présenter, cette fois-ci, son spectacle «Guettaa Ouarmi» que l’on peut traduire par «déchire et jette» ou «coupe et jette». L’écrivain et chroniqueur littéraire Kaddour M’HAMSADJI nous rappelle que le titre de cette pièce de théâtre s’inspire du nom d’une soupe «fameuse et fumeuse» préparée surtout en hiver par «nos grands-mères avec une pâte coupée fraîche et jetée dans le bouillon».

Le comédien incarne, dans ce spectacle, un artiste confronté à des lenteurs bureaucratiques qui l’empêchent de concrétiser son projet… monter une pièce de théâtre. L’humour est présent dans l’ensemble des spectacles de Saïd Hilmi, y compris dans Guettaâ ouarmi. Un humour sarcastique, un pamphlet pour mettre à nu la situation des artistes confrontés à de multiples tracasseries et à la «non-reconnaissance». S’exprimant tantôt en arabe, tantôt en amazigh, tantôt en français, Hilmi est à la fois le narrateur, l’acteur et l’interprète. Les travers de la société, l’immigration, la mémoire collective, autant de sujets qui sont abordés, l’espace d’une heure, par Saïd Hilmi et son équipe de comédiens.
Source El Watan