Infidèles, le nouveau roman d’Abdellah Taïa

Infldèles, le nouveau roman d’Abdellah Tïa

Extraits :
Personne ne viendra, maman.
Tu le sais, maman. C’est trop tard. Ou bien trop tôt. Ils ne viennent plus ici, les hommes. Tu le sais. N’est-ce pas que tu le sais ? N’insiste pas. Je ne veux plus. Je ne veux plus de ce rituel. On attend depuis très longtemps. C’est fini. La dernière fois, on est tombés sur un monstre. Il voulait me manger. Il m’a fait des choses bizarres. Je te l’ai dit. Tu t’en souviens ? Non ? Vraiment ? Allez, viens, on rentre. On rentre, maman… Les rues sont désertes, personne ne nous verra, ne nous insultera, ne nous jettera des pierres. Et si on crache sur toi, je me battrai pour toi. Je te défendrai. Je ne m’enfuirai pas. J’ai grandi. J’ai appris à cracher sur les gens moi aussi. Tout au fond de moi, je n’oublie rien. Je ne cherche pas le mal, mais si on me regarde avec des yeux mauvais, des yeux qui jettent des sorts, je sais désormais quoi faire. Je crache. Je fais face. Je ne baisse pas les yeux. J’affronte. Je crache sur tout ce monde qui nous méprise.

L’Auteur
Abdellah Taïa a publié sept romans chez Séguier et au Seuil et son œuvre est traduite en huit langues. Par ses livres et ses prises de position publiques, à visage découvert pour défendre l’homosexualité et la liberté des personnes dans son pays, il est devenu une sorte d’icône au Maroc et dans les pays musulmans, violemment attaqué par les islamistes et encensé par les jeunes et les modernistes.

Edition Du Seuil
EAN 9782021084689 • 192 pages. 16,50 m
En librairie le 23 août