Le contraire de l’amour d’après le journal de Mouloud Feraoun

 

Le contraire de l’amour d’après le journal de Mouloud Feraoun

Du 10 au 18 novembre à :

Maison des métallos
94 Rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris

Version scénique et mise en scène Dominique Lurcel

Instituteur dans un petit village de la Kabylie algérienne, Mouloud Feraoun, nourri de culture française, était également romancier (Le Fils du pauvre, édition du Seuil), ami de Camus et d’Emmanuel Roblès. Il a tenu un journal depuis le début de l’insurrection algérienne jusqu’à la veille de sa mort, le 15 mars 1962 à Alger. Ce jour-là, Mouloud Feraoun a été assassiné par un commando de l’OAS. Son Journal dit, sans emphase, le quotidien de la guerre: les exactions, la peur, les petites lâchetés et les actes de courage, la torture aussi, les viols systématiques. La mort enfin, omniprésente, et qu’il sent s’approcher inexorablement.
Un témoignage à hauteur d’homme, une formidable leçon de courage intellectuel, un garde-fou pour aujourd’hui face à la toute-puissance de l’irrationnel, une parole irréductible dressée face à tous les silences qui pèsent encore

Plus d’infos en cliquant ici