Tinariwen en concert à la salle Pleyel vendredi 2 novembre


Tinariwen en concert à la salle Pleyel vendredi 2 novembre

Première Partie – Bombino (Niger)
Entracte
Deuxième Partie – Tinariwen (Mali)

Tarifs à l’unité
Cat. 1 35€
Cat. 2 25€

Bombino, Tinariwen : Deux générations de fils du désert pour illustrer l’exceptionnelle fécondité des musiques sahariennes. Le Nigérien Omar « Bombino » Moctar et les Maliens Tinariwen ont en commun la guitare électrique et les méandres d’un blues des sables farouche et mélancolique. Leurs parcours respectifs dominés par les conflits régionaux et l’exil se ressemblent. Bombino s’est réfugié au Burkina Faso pour échapper au sort tragique qu’ont connu deux de ses musiciens, exécutés par des soldats de l’armée du Niger. Les vétérans de Tinariwen se sont rencontrés dans les camps d’entraînement du colonel Kadhafi en Libye au moment où la rébellion touarègue des années 80 battait son plein. Alors que la situation est à nouveau critique dans cette partie du monde, ils sont aujourd’hui les seuls portes paroles d’un peuple touareg luttant pour son identité et sa liberté.
Réserver votre billet