Concert de Nadia Baroud au Centre Culturel Algérien samedi 10 novembre


Concert de Nadia Baroud au Centre Culturel Algérien Samedi 10 novembre à 20h30

Centre Culturel Algérien
171, rue de la Croix Nivert
75015 Paris

Une complainte sociale Deux ans après son dernier album, Nadia Baroud gratifie son public d’un autre album. Dans son nouvel opus, la chanteuse kabyle reste fidèle à son style qui la fait connaître au grand public et, surtout, aimer. Sept chansons caractérisent ce dernier travail musical… Dans le premier titre, Ameqyes, qui est d’ailleurs le titre éponyme de l’album, Nadia Baroud chante la vie, ses aléas, mais surtout les changements qui peuvent y survenir. “Tout peut changer du jour au lendemain, rien n’est sûr. La vie ne reste pas telle quelle”, déclare-t-elle. « Camélia » est le deuxième titre.

Il est dédié à sa deuxième fille. Comme dans le précédent, elle a chanté pour son aînée, il était plus qu’évident qu’elle le fasse dans le nouveau pour sa benjamine. Une belle ballade. Une déclaration d’amour d’une mère à sa fille.Il y a aussi Thagara, où l’artiste aborde la méchanceté humaine, gratuite. Entre les autres thèmes abordés figure celui de la vie à l’étranger.

Avec Serhiyi, elle chante la femme vivant loin de chez elle… L’un des titres les plus émouvants est sans conteste Levhar (la mer). Des paroles très sensibles, gorgées d’émotion. Un discours sans réponse. Une attente à l’infini. Celle d’une mère dont l’enfant chéri a décidé de tenter le diable en traversant la grande bleue. Un harrag.

Un thème récurrent. Dans cette chanson, l’artiste fait parler cette mère qui a perdu son fils et qui s’adresse à la mer… “Même si mon fils est mort dites-le moi, au moins je ferai mon deuil.”… Autre chanson touchante, mais qui s’inscrit dans le registre est « Yemma». Ce titre est dédié à toutes les mamans,… Son mari Salah a écrit le texte et compose la musique.

La voix suave de la chanteuse n’a fait qu’amplifier l’émotion portée par cette chanson. Inscrit dans le registre musical kabyle traditionnel, « Ameqyes » charme par les thèmes abordés, la qualité des paroles et l’intensité de la musique, mais surtout par la profondeur de la voix de l’interprète.

Entrée 13 euros