Omar Souleyman, Crackboy, Asma & Guendiz et Acid Arab Vendredi 12 avril à la Gaîté lyrique


« La Gaîté lyrique accueille le collectif Acid Arab. Au programme le crooner syrien Omar Souleyman, Crackboy, et les DJ Asma & Guendiz, piliers du collectif. »

La Gaîté Lyrique
3 bis rue Papin

75003 Paris
Métro Réaumur-Sébastopol, Arts et Métiers ou Strasbourg Saint-Denis

Omar Souleyman

Omar Souleyman est un chanteur syrien originaire de Ras al-Ayn, ville frontalière du Nord-Est de la Syrie située à deux pas de la Turquie et de l’Irak. Il est spécialisé dans le dabke, genre musical festif qui mêle influences syriennes et kurdes et dont il est impossible de ne pas danser sur ses rythmes chaloupés et frénétiques.

Il est accompagné de musiciens hors-pair qui s’illustrent par une dextérité effarante sur des versions modernes d’instruments traditionnels, comme les synthétiseurs orientaux et les luths électriques comme le saz ou le bouzouk.

Actif depuis près de vingt ans dans la scène musicale et avec plus de 500 cassettes et autres albums sortis dans sa Syrie natale, c’est grâce aux albums qu’il sort sur le label Sublime Frequencies à partir de 2006 qu’il connait la notoriété occidentale.

Très vite, le public est conquis de Brooklyn à Berlin. Les dates s’enchainent et le crooner est invité par des festivals comme la Villette Sonique, le Sonar de Barcelone et Glastonbury en Angleterre. On compte parmi ses fans et collaborateurs des personnalités comme Björk, Caribou et Damon Albarn.

Préparez vous pour un show explosif et inoubliable.

Crackboy

Le mystérieux Crackboy distille depuis quelques années sa musique électronique percutante, influencée en grande partie par les sonorités oldschool de la house de Chicago et de la musique rave d’outre-manche. Élaborée à force de boîtes à rythmes crasseuses, de samples patinés, de mélodies rugueuses et acidulées, la musique de Crackboy est aussi nerveuse qu’elle est stupéfiante. Sortis sur Get The Curse Music, I’m A Cliché, Tigersushi et Zone, ses disques se sont vite faits remarquer par les DJs mais et les amateurs de musique de club délurée.

Acid Arab
Difficile de trouver des points commun entre l’univers ‘acid’ et l’univers ‘arab’, mais c’est pourtant la recherche de ces points de contact qui motive Asma & Guendiz, pilliers du collectif. Armés d’une culture club solide, leurs DJ set sont truffés de morceaux aux influences orientales à l’efficacité redoutable sur la piste de danse.