Rituel pour une métamorphose à la comédie française

Rituel pour une métamorphose de Saadallah Wannous à la Comédie Française

Du 18 mai 2013 au 11 juillet 2013
Durée du spectacle : 2h15 sans entracte Salle Richelieu

Achat de vos billets en cliquant ici

À l’occasion de la création de Rituel pour une métamorphose de Saadallah Wannous, l’Institut du monde arabe propose, en partenariat avec la Comédie-Française, Actes Sud-papiers et l’INALCO, la projection de Il y a tant de choses à raconter, film d’Omar Amiralay sur Saadallah Wannous. La projection sera suivie d’un débat.

Prochains rendez-vous dans le cadre des Jeudis de l’IMA, à 18h30 16 mai Débat autour de l’oeuvre théâtrale de Saadallah Wannous 13 juin Lectures de textes de Saadallah Wannous par les Comédiens-Français

Pour rétablir son autorité et celle de la religion, le mufti de Damas tend un piège au prévôt des marchands, Abdallah, qu’il fait surprendre en flagrant délit de débauche avec Warda, une courtisane. Puis, pour confondre le chef de la police qui a procédé à l’arrestation, il demande à Mou’mina, la femme du prévôt, de se substituer en cachette à la courtisane emprisonnée. Le prix demandé par Mou’mina en échange de cette humiliation va bouleverser de fond en comble l’équilibre social de la ville : se libérer enfin du poids de son mariage en choisissant la vie de courtisane. Avec son corps, du seul fait de sa beauté, de sa séduction et de son intelligence, Mou’mina, devenue Almâssa (le diamant), va défier et déjouer l’hypocrisie des mécanismes de domination entretenus par les hommes, et mettre ces derniers face à leurs contradictions les plus intimes. Elle paiera le prix fort du chaos qu’elle a engendré.