Hocine en Stand Up jeudi 14 novembre au BlaBla Club

14novembre-affiche-1
Hocine en Stand Up jeudi 14 novembre au BlaBla Club dès 20H
et dans le cadre de l’Afterwork chic de Maghrebzine

Le BlaBla Club
4 rue Arsène Houssaye
75008 Paris

Pour acheter votre biller cliquez ici (stand up plus soirée Afterwork)
Hocine, le Stand Up made in Evry

Il s’appelle Hocine, et à 28 ans, il est l’un des espoirs du Stand Up français. Originaire d’Evry, où il a grandi et travaillé, il a effectué l’ouverture du show de Kev Adams et du Comte de Bouderbala aux Arènes de l’Agora, lors des journées jeunesse de la ville d’Evry, le week-end dernier. Interview sans concession.

Hocine est si l’on peut dire un pur produit d’Evry. Il y a grandi, étudié jusque l’université, et samedi soir, il y donnait un show, pour les journées de la jeunesse organisées par la municipalité. Quand on l’interroge sur son rapport à cette ville, qu’il a quitté pour la suite de sa carrière, il en garde une image singulière. Celle de l’animateur de maison de quartier qu’il a été, ou bien de jeune qui, il n’y a pas si longtemps, trainait dans sa ville et sa cité. Il en rigole maintenant, en étant l’un des espoirs du Comedy Club parisien. Il a répondu aux questions d’Essonne Info sur son parcours et ses prochains projets.

Essonne Info : Quel effet ça te fait de faire ton spectacle ici à Evry? Tu es un peu à la maison..

Hocine : C’est vrai qu’Evry c’est ma ville, ça me fait plaisir, et en même temps c’est un moment important. C’est la première fois que je me produis à grande échelle sur Evry. Mon public va faire ma connaissance ce soir, au Arènes de l’Agora. Je suis vraiment content, ça me fait un effet sympa !
« C’est normal qu’il y ait des animaux qui habitent ici ! »

Essonne Info : Pas trop de pression ?

Hocine : En général, la pression arrive juste avant de monter sur scène, on va dire les cinq dernières minutes. Après la première vanne sur scène, généralement ça va mieux. Dès qu’il y a le premier rire tu te dis « c’est bon, c’est des êtres humains, ils rigolent » .

Essonne Info : Dans tes spectacles tu parles beaucoup de la vie dans les quartiers. Est-ce que tu vas en placer une sur Evry ce soir ?

Hocine : Oui forcément. Je n’ai rien écrit de spécifique sur Evry, mais j’avais noté un truc marrant. Souvent on s’est plaint que les jeunes étaient un peu sauvages, agités et tout.. Je vais leur faire remarquer que c’est normal, car quand tu regardes Evry, et le nom de ses quartiers, il y a Chantier du Coq, Parc aux Lièvres, Parc aux Biches, Bois Sauvage, donc forcément c’est normal qu’il y ait des animaux qui habitent ici ! C’est un petit clin d’oeil, car moi j’habitais au Chantier du Coq.
Un court-métrage et une tournée

Essonne Info : Où en es-tu de tes projets ?

Hocine : Je tourne toujours sur Paris. J’ai fait pas mal de Comedy club, pendant deux ans. Cette année je me consacre au spectacle que je prépare. Je suis également sur d’autres projets, comme un court-métrage, que je suis en train de préparer, et qui sera tourné sur Evry.

Essonne Info : Un court-métrage? Quel sera le thème ?

Hocine : C’est un jeune de banlieue qui réussit. Je vais pas dire que c’est mon histoire mais c’est inspiré de mon vécu. Je suis le co-auteur, avec mon cousin, de ce film. Le démarrage devrait se faire durant l’année 2012.

Essonne Info : Et dans ton actualité des prochaines semaines ?

Hocine : Je fais les premières parties de Wahid, du Comedy Club, c’est le gros balèze qui mange tout le temps. Moi aussi il a essayé de me manger, mais je l’ai esquivé, je suis plus rapide. Il tourne sur toute la France, pas mal sur Paris. Je continue aussi les scènes ouvertes. Le sais que le public évryen ne connait pas trop. Ce sont des cafés-théâtre à Paris. On appelle ça scène ouverte car tout le monde peut monter sur scène pendant cinq minutes et prendre le micro, pour montrer ce qu’il sait faire. Il y en a qui viennent faire de l’humour, d’autres de la guitare, d’autres viennent chanter… Je suis assez connu dans ces scènes ouvertes car j’en ai fait un certain nombre. Souvent, on m’a contacté grâce à ça !

Sinon l’actu, je la mets sur mon Facebook, Hocine Power, c’est assez original comme nom. On peut m’ajouter, et voir ce que je fais. Un site est également en train de se monter. Tout est en train de se tramer petit à petit !

Propos recueillis par Julien Monier pour Essone Info