Hommage à René Vautier Dimanche 31 Mai à la Cité de l’Immigration

Hommage à René Vautier, cinéaste militant.
Dimanche 31 Mai 2015 à partir de 15:30

Informations pratiques
Dimanche 31 mai à 15h30 – Auditorium Philippe Dewitte
Entrée libre et gratuite

Palais de la Porte Dorée – Musée de l’histoire de l’immigration
293, avenue Daumesnil
75012 Paris
Résistant sous l’occupation, engagé auprès du FLN pendant la guerre d’Algérie, membre du groupe Medvedkine après mai 1968 et défenseur de l’autonomie bretonne, René Vautier etait un cinéaste engagé, auteur d’une oeuvre anticolonialiste dans laquelle il dénonce la répression, la torture et le racisme.

Photo de René Vautier
René Vautier
Le Musée national de l’histoire de l’immigration et le Maghreb des films rendent hommage à René Vautier, décédé le 4 janvier 2015, avec une séance de projection et un débat qui réunira des proches, des collaborateurs et des historiens autour de son oeuvre cinématographique et sa trajectoire militante.
Séance de projection

Algérie en flammes (20’) : Un reportage sur le mouvement de résistance algérien
Les Trois Cousins (10’) : Fiction tragique sur les conditions de vie de trois cousins algériens à la recherche d’un travail en France. Logés dans un étroit réduit, le poêle à charbon provoque leur asphyxie. La face cachée de l’immigration…
Les Ajoncs (10’) : Fable poétique et humoristique dans laquelle un immigré algérien (Mohamed Zinet) traverse la Bretagne à la recherche d’un travail. Il trouve une carriole et se met à vendre des ajoncs dans un village. À la sortie de l’usine, les ouvrières en signe de solidarité ramassent les fleurs dispersées et les lui paient.
Et le mot frère, et le mot camarade (50’) : Peut-on écrire l’histoire en poèmes ? C’est ce qu’a tenté René Vautier, à la demande du Musée de la Résistance Nationale, avec l’aide de grands poètes (Aragon, Eluard, Desnos) et s’appuyant sur des poèmes de condamnés à mort, fusillés dans les prisons et les camps de déportation.
Débat

La séance sera présentée par Benjamin Stora, président du Conseil d’orientation du Musée national de l’histoire de l’immigration. À la suite des projections, un débat rassemblera Peggy Derder, historienne, responsable du Département Éducation au Musée national de l’histoire de l’immigration; Moïra Vautier, fille du cinéaste; Bruno Muel et Nasr-Eddin Guenifi, collaborateurs de René Vautier ; Gilles Manceron, historien. Mouloud Mimoun coordonera les échanges.