Je suis le peuple, un film d’Anna Roussillon le 13 janvier sur les écrans

Je suis le peuple, un film d’Anna Roussillon le 13 janvier sur les écrans

je suis le peuple

Alors que le peuple égyptien se soulève place Tahrir, les villageois des campagnes du sud suivent la révolution sur leurs écrans de télévision. Du renversement de Moubarak à l’élection et la chute de Morsi, le film suit ces bouleversements du point de vue de Farraj, un paysan de la vallée de Louxor. Au fil du quotidien agricole, entre espoirs et déceptions, le changement se fait attendre.

«Été 2009, à 700 km au sud du Caire, je rencontre Farraj au détour d’un champ, lui la pioche sur l’épaule, moi la caméra à la main. Nous devenons amis et complices. Il est paysan et habite dans un petit village entouré de champs et déserts. Début 2011, quand la révolution éclate, rien ne semble bouger au village. Pourtant, peu à peu, Farraj me parle avec enthousiasme, emportement, colère ou lassitude, selon les jours, de constitution, d’élections, de récoltes et d’espoirs de changement. Deux ans après, c’est tout le village qui commente les derniers évènements politiques. C’est ce chemin, lent, profond et plein de promesses, que retrace le film. »