Exposition Effervescence à l’ICI du 3 mai au 14 août

Exposition Effervescence à l’Institut des Cultures d’Islam du 3 mai au 14 août

Avec les œuvres de Raja Aissa • Yasmine Ben Khelil • Mohamed Ben Slama • Omar Bey • Nidhal Chamekh • Hichem Driss • Fakhri El Ghezal • Mouna Jemal Siala • Nicène Kossentini • Atef Maatallah • Thameur Mejri • Patricia K. Triki

Exposition dans le cadre de TUNICIE, programmation dédiée à la Tunisie, de février à août 2016

L’exposition Effervescence, présentée à l’Institut des Cultures d’Islam du 3 mai au 14 août, rassemble des œuvres d’artistes produites dans le contexte de mutation et de maturation que traverse actuellement la Tunisie. Entre dynamiques prometteuses, risques réels et tensions créatives, l’art y est un enjeu démocratique de premier plan. Les douze artistes sélectionnés par la commissaire d’exposition Michket Krifa explorent, à travers leurs œuvres, de nouvelles voies possibles vers une société plus démocratique.

La révolution tunisienne a révélé les failles d’un système qui reposait sur l’image d’un pays prospère, stable et égalitaire alors qu’il reposait sur des réalités autrement plus amères : inégalités régionales et sociales, paupérisation et chômage, aliénation culturelle par un fort consumérisme, absence de citoyenneté et de droits civiques, mise à mal de l’Etat de droit. Cinq ans plus tard, de profonds changements ont eu lieu même si rien n’est acquis.

La liberté d’expression et de création est au cœur des revendications de la société civile et de la presse, jusqu’alors muselées. Longtemps, en Tunisie, la rue a été un espace verrouillé par la censure, surveillé, voire interdit. Elle est aujourd’hui envahie par des manifestations en tout genre : politiques, artistiques et urbaines.

Mêlant installations, photographies et peintures et faisant la part belle aux artistes femmes, l’exposition Effervescence se fait l’écho de ces soulèvements artistiques et culturels qui voient le jour au milieu du tumulte et des turbulences de la vie politique et sociale. Du Hip-hop au gra en passant par l’électro, le jazz ou la danse contemporaine, l’ICI propose de nombreux spectacles, conférences, débats, projections et ateliers artistiques qui aborderont les questions de la place des jeunes dans la société, de la représentation féminine dans la sphère politique, de l’engagement de la société civile, du statut de l’artiste et de la liberté d’expression. A l’occasion du mois de Ramadan, place à la poésie et à la réflexion avec les Iftars de l’ICI. Autour de mets tunisiens à déguster en famille ou entre amis, ces soirées conviviales alterneront cinéma en plein air, concerts, contes et conférences. Enfin, pour la rentrée scolaire 2016, l’ICI propose une offre annuelle d’enseignement linguistique (arabe, kabyle, wolof) et en calligraphie.

PROGRAMMATION

En marge de l’exposition, venez découvrir à l’ICI une programmation artistique énergique et engagée. La voix rocailleuse et suave de Nawel vous invitera au décollage autant que les accords jazzy de Abu Sadiya (création inédite de Yacine Boulares, Vincent Segal et Nasheet Waits) ou que le chant de Mounir Troudi et de ses oiseaux révolutionnaires.

Avant d’entendre Ce que le dictateur n’a pas dit, création théâtrale de Meriem Bousselmi, vous pourrez savourer les boucles électro des DJ Mettani & Ghoula dans le hammam de l’ICI.

Puis place aux Iftars de l’ICI, autour de projections, d’un ciné-concert et de conférences sur Averroès et l’Histoire de la Mecque et de contes de l’irrévérencieux Nasredine le Hodja. Après le traditionnel bal du 14 Juillet aux côtés du Front Musical Populaire Bargou 08, venez participer à un atelier exceptionnel avec le street artist Shoof ou découvrir le nouveau spectacle du danseur Rochdi Belgasmi : Et si vous désobéissiez ? …