Sacrées graines, la nouvelle exposition de l’Institut des Cultures d’Islam, du jeudi 15 septembre 2016 au dimanche 15 janvier 2017

Sacrés graines, la nouvelle exposition de l’Institut des Cultures d’Islam, du jeudi 15 septembre 2016 au dimanche 15 janvier 2017

sacrees-graines-ici

Institut des Cultures d’Islam
19 rue Léon
75018 Paris

Exposition : Commissariat : Elsa Blanc et David Régnier Avec les œuvres de : Zoulikha Bouabdellah, Mircea Cantor, Ninar Esber, Ymane Fakhir, Malek Gnaoui, Medhi-Georges Lahlou, Laurent Mareschal, Jean-Luc Moulène, Yazid Oulab, Martin Parr, Younes Rahmoun, Naz Shahrokh, Abdelkrim Tajiouti.

L’exposition « Sacrées Graines » à l’Institut des Cultures d’Islam interroge la portée symbolique d’un classique de l’alimentation méditerranéenne : le couscous ou « la graine », dans sa forme métonymique et ses ressorts sociaux, culturels et politiques.
Élu plusieurs fois « plat préféré des français », le couscous soulève en filigrane des questionnements relatifs à l’exil, l’immigration, la transmission et le partage, à la vie domestique et aux rapports de genre, à la mondialisation aussi.
En se jouant de sa banalité, les artistes de l’exposition détournent les graines de leurs usages premiers et en exploitent leurs potentialités formelles et symboliques, afin d’en offrir une relecture contemporaine. Les œuvres présentées usent ainsi du pouvoir évocateur de cette forme sphérique minimale et en saisissent l’ambivalence : à la fois écho d’un passé colonial à l’image exotique persistante et symbole de vivre-ensemble.

L’exposition s’accompagnera d’une programmation pluridisciplinaire familiale et festive, tournée vers la célébration du vivre-ensemble et de la gastronomie.

Concert gratuit de Souad Asla

À l’occasion du vernissage de l’exposition « Sacrées Graines » et de l’ouverture de sa nouvelle saison culturelle, l’ICI vous invite à un concert gratuit de Souad Asla dans le patio andalou. Héritière de la tradition gnawa, Souad Asla offre une atmosphère magique, mêlant danse et musique traditionnelle, où l’Afrique noire et le Maghreb se rencontrent. Au rythme du bendir et autres percussions africaines, la chanteuse et ses musiciens vous transportent aux portes du Sahara.

Souad Asla est une artiste de la nouvelle génération du Sud algérien. Née à Bechar, dans le Sahara, au cœur de la région de la Saoura, Souad a grandi auprès de Hasna El Becharia, surnommée « la rockeuse du désert », monument de la musique gnaouie.