This is my land de Tamara Erde mardi 18 octobre à l’IMA

This is my land de Tamara Erde mardi 18 octobre à 19h à l’IMA
Entrée libre dans la limite des places disponibles

this is my land

Et si le conflit israélo-palestinien était surtout une question d’éducation ? This is My Land observe la manière dont on enseigne l’histoire dans les écoles publiques ou religieuses, arabes, juives et mixtes. Portraits d’enseignants, enthousiastes ou révoltés, rencontres avec des enfants désenchantés : le film révèle les murs que l’on dresse dans la tête des jeunes générations…

Biographie

Née à Tel Aviv en 1982, Tamara Erde est installée à Paris. Diplômée de l’École des Beaux-arts de Bezalel à Jérusalem, elle poursuit ensuite ses études au Studio national des arts contemporains du Fresnoy en France. Elle participe à plusieurs résidences d’artistes dans le cadre desquelles elle produit des projets individuels ou des œuvres de collaboration (New-York, Danemark, Corée-du-Sud, Espagne).

Son travail se construit à travers des médias différents et variés, que ce soit le film documentaire, la fiction, les installations vidéo, la photographie ou encore des performances scéniques et des spectacles de danse. En 2009, elle réalise un court métrage, Rober, sur son père, proposant au fil de la narration au spectateur un portrait en creux – par le biais d’enquêtes et d’interviews de cette figure paternelle jamais connue. Il a été sélectionné dans plusieurs festivals. En 2010, elle réalise dans le cadre de l’école du Fresnoy Jéricho, court métrage de fiction, sélectionné en compétition officielle aux Festivals de Clermont-Ferrand et d’Aix en Provence.

This is my land est son premier long métrage documentaire.

Intervenants

– La réalisatrice, Tamara Erde
DR
– Laurence De Cock est professeure agrégée en lycée et Docteure en sciences de l’Education.

Ses recherches portent sur l’enseignement de l’histoire, les enjeux mémoriels et plus spécifiquement l’enseignement du passé colonial.

Elle a publié de nombreux articles et notamment codirigé avec Emmanuelle Picard, La fabrique scolaire de l’histoire, Agone, 2009.

Elle est la fondatrice du collectif Aggiornamento histoire-géo : http://aggiornamento.hypotheses.org/

Patrice Normand
– Valérie Zenatti se consacre depuis plusieurs années exclusivement à l’écriture, après avoir été journaliste-radio, puis professeur d’hébreu. Elle a publié plusieurs livres pour la jeunesse dont Quand j’étais soldate et Une bouteille dans la mer de Gaza.

Romancière, elle est l’auteur de En retard pour la guerre et Les Âmes sœurs (Éditions de l’Olivier, 2006 et 2010). Mensonges, paru en 2011, est un récit qui se fait l’écho de l’œuvre de Aharon Appelfeld, dont elle est par ailleurs la traductrice.

Jacob, Jacob, paru en 2014, est son dernier roman.

Elle est la lauréate du prix Inter 2015.