Maghreb Jazz Days du 10 au 12 février à la Fondation Maison de la Tunisie

Maghreb Jazz Days du 10 au 12 février à la Fondation Maison de la Tunisie

Fondation de la Maison de Tunisie 45A Bd Jourdan, 75014 Paris
maghreb jazz days

Les concerts se dérouleront tous à 20h.
L’entrée est gratuite mais uniquement sur réservation sur ce lien: mjd4.eventbrite.fr
Réservations possibles le 4 février à midi.
MERCI DE NE RESERVER QU’UNE FOIS VOUS ETES SÛRS DE VENIR

Le Maghreb Jazz Days revient cette année dans sa 4 ème édition avec une programmation toujours aussi riche, variée et prometteuse. Trois soirées toujours sous le signe du Jazz aux couleurs nord-africaines composeront l’essentiel de ce rendez-vous. Au programme un saxophniste prodige marocain, un projet tuniso-turco-arménien inédit et un grand nom de la scène rock algérienne.

Le vendredi 10 février 2017 à 20h : Axel Camil Hachadi quartet ( Maroc / France) :

A seulement 27 ans, Axel Camil Hachadi est un prodige de la musique. Après avoir terminé avec brio le conservatoire de Paris, ce jeune franco-marocain décroche une bourse pour aller étudier le jazz au Berklee College of Music. A cheval entre Paris et Casablanca, son ambition actuelle est de composer des musiques de films.

site : http://www.axelcamilhachadi.com/

Le samedi 11 février 2017 à 20h : Maqâm Roads feat Imed Alibi ( Tunisie/ Turquie / Arménie )

Maqâm Roads est le projet d’un artiste qui sort des sentiers battus, celui d’un protagoniste à la carrière regorgeant de rencontres avec des musiciens du monde entier. Avec son violon ou son alto, Zied Zouari y raconte la réminiscence d’un chant ancestral aux rythmes contemporains, un récit hors du commun et qui se ressource en permanence du voyage. Pour ce faire, le violoniste se réunit avec deux grands musiciens, Julien Tekeyan à la batterie et aux percussions d’Arménie et Aburrahman Tarikci à la basse, au Saz et au chant de Turquie. il sera également accompagné par son acolyte de toujours le percussioniste tunisien Imed Alibi.

Maqâm Roads est une invitation au voyage vers différents univers du maqâm. Gnawa au Maroc, Tba’ en Tunisie, mûgâm en Iran ou encore Raga en Inde, le maqâm est un fil conducteur qui permet de faire dialoguer ses différentes traditions musicales allant du Maghreb à l’extrême Orient dans une dimension peu conventionnelle, souvent éclectique et moderne.

Le dimanche 12 février 2017 à 20h Sidi Bémol trio :

Étonnant par la richesse de ses musiques et de ses influences Sidi Bémol (alias Hocine Boukella ou Elho) est LE compositeur algérien de l’entre-deux. Artiste en perpétuelle fusion entre tradition ancestrale et modernité, entre chaâbi, gnawi, blues, rock, berbère et celte, il tisse depuis plus de 18 ans de nouvelles nappes musicales originales. Changeant de langue, comme il change de registre, les textes de Sidi Bémol ne sont jamais anodins, tour à tour poétiques, nostalgiques, critiques, humoristiques et toujours tendres et humanistes…. Véritable poète des temps modernes, très populaire en son pays, il est l’un des plus inclassables des artistes de son époque, traçant sa route, et celle de sa musique,vers des territoires inexplorés.

site : http://www.sidibemol.com/