Concert de musique malouf avec Djamil Chérif Benrachi samedi 16 septembre

Concert de musique malouf avec Djamil Chérif Benrachi samedi 16 septembre à 20:30

20368814_841428869345781_8007862631417088706_o

CCA
171 rue de la Croix Nivert
75015 Paris
Entrée 15 euros

Djamil Chérif Benrachi est né à Constantine 1975, dans une famille d’artistes de malouf; son grand- père Mâamar Benrachi était chanteur et percussionniste (darbouka), un « cheikh » en la matière. Quant à son père, Mouhamed Benrachi également chanteur et luthiste (oud), il lui a appris dès son plus jeune âge, à pratiquer cet instrument et lui a transmis cette passion pour le chant malouf.

Après l’apprentissage des « noubas » avec son père, le jeune Benrachi a intègre le conservatoire de Constantine en ayant comme maître El Hadj Darsouni Kadour. Il s’applique à maitriser les modes musicaux du malouf ainsi que les différentes techniques. Doté d’une formation solide, l’artiste est récompensé à l’occasion de plusieurs événements musicaux dont le concours régional de l’Est algérien « hawzi et mahjouz » (2001), où il remporte le deuxième prix .

Sa carrière artistique décolle lors de soirées animées dans sa ville natale, Constantine, et qui lui ouvrent la voie à d’autres festivités à travers toute l’Algérie. Dès 2005, Djamil Cherif Benrachi intègre l’ensemble « Andalousia » où il découvre le monde des orchestres professionnels… Il est très vite remarqué par l’orchestre régional de Constantine qu’il rejoint en qualité de chanteur et luthiste malouf. L’artiste enregistre plusieurs solo avec l’orchestre professionnel Andaloussia et l’orchestre régional de Constantine, puis un CD (dans le mode mahjuz) en 2016 qui rentre dans le cadre de la préservation du patrimoine pour l’année « Constantine Capitale de la Culture Arabe ». Il vient d’enregistrer son premier album qui sera bientôt sur le marché. Installé à Paris depuis quelques années, il exporte son art et son talent.